Sur le blog, retrouvez des conseils autour du cuir et les actualités de Anne-Christina M. Maroquinerie

1 2

Le artisanales de Chartres sont annulées

01/09/2021

Le artisanales de Chartres sont annulées

J'aurais dû être présente aux Artisanales de Chartres les 1er, 2 et 3 octobre 2021 sur l'espace Tremplin Garance. En effet, j'avais l'immense joie de faire partie des artisans sélectionnés et qui ont gagné un stand Tremplin. 

 

"Les Tremplins ont été initiés par Garance, la mutuelle des artisans. Ils permettent à de jeunes talents de prendre leur envol.

Chaque année, une vingtaine d’artisans sont sélectionnés « Tremplins Garance », et se voient offrir la possibilité d’exposer gratuitement sur un espace. Une formidable opportunité pour eux de faire connaître leur savoir-faire, d’apprendre aussi à « se vendre » auprès du public.

Les « Tremplins Garance » sont réunis au sein d’un village d’artisans, proposé cette année place des Epars. D’année en année, la notoriété du village Tremplins Garance grandit, au point de devenir le passage préféré de tous ceux qui ont soif de nouveautés, de découvertes, d’un savoir-faire souvent unique.

La remise d’un prix « super Tremplin » et des Trophées Garance (ouvert à tous les exposants) est un des moments forts des Artisanales de Chartres. Ces récompenses, décernées par un jury, sont un peu les Molières ou les Césars de l’artisanat. C’est l’occasion d’une soirée de prestige au cours de laquelle, tous les tremplins sont mis à l’honneur." ( passage tiré du site des Artisanales https://www.les-artisanales.com/pages/les-tremplins-garance-de-lartisanat-2021-125.html )

 

Ce n'est que partie remise. Je suis sûre que l'édition 2022 sera grandiose !

Comment choisir son sac ?

23/06/2021

Comment choisir son sac ?

Aujourd'hui je m'attaque à une thématique relativement vaste: le choix de son futur sac! C'est même tellement vaste que c'est mon article le plus long.

 

On est bien d'accord: des sacs, on en a souvent déjà plein nos armoires! On les garde même si on ne les porte plus, au cas où... On les reporte une fois, sans conviction...et ils retournent au placard.

Est-on fashion victime ou collectionneuse? Est-on prête à investir dans un beau sac haut de gamme et faire un achat durable, ou préfère-t-on acheter des sacs à 20€ tous les mois pour rester dans le coup? 

 

En partant du principe que l'on n'a pas envie de se tromper dans son choix, avant d'acheter un nouveau sac à main, il est parfois utile de s'interroger un minimum pour pouvoir décider si notre coup de cœur va faire partie de notre garde robe, ou non.

 

Quelques points à étudier, et si possible à prendre en compte:

 

  • L'usage que nous allons en faire.
  • La compatibilité avec notre mode de vie, et notre âge.
  • Notre morphologie.
  • Les matériaux qui le constituent.
  • Ce qu'il y a à l'intérieur.
  • Son poids vide.
  • Est-ce un sac qui va être rapidement démodé?

 

 

L'usage:

 

Est-ce pour aller en soirée ou à des cérémonies? on choisira alors une pochette ou un clutch bag. Au travail? un sac de ville + un tote bag si on a besoin de transporter une bouteille d'eau ou son panier repas. Pour transporter des dossiers? un cabas. Pour un quotidien de mère de famille? une besace. Pour faire du shopping? un sac de ville + un tote bag, ou bien un sac shopping.

 

Vous l'avez compris, il existe autant de formes de sacs que d'usages.

 

 

Notre mode de vie et notre âge:

 

Etudiante ou mère de famille, ce ne sont pas les mêmes besoins.

Si l'on est étudiante on pourra choisir un cabas pour transporter classeurs et PC ou tablette; si l'on a des enfants en bas âge on choisira une besace assez grande pour transporter un paquet de lingettes, un goûter, etc...

Si l'on est citadine, on privilégiera le sac de ville bien sûr, accompagné d'un tote bag en toile si besoin. Et si l'on vit à la campagne, un sac en bandoulière est le meilleur allié.

Quand on est jeune, on peut se permettre un sac en toile; passé la quarantaine, on préfèrera un sac plus haut de gamme en fonction de ses moyens, quitte à se le faire offrir.

 

Notre morphologie:

 

Autre point à prendre en compte, notre morphologie!

Une femme petite préfèrera un sac aux dimensions adaptées. En effet, un sac oversise cacherait presque une petite femme menue, et serait bien trop lourd.

Une femme grande peut se permettre presque tous les formats, en gardant en tête l'idée de la juste proportion , ce qui signifie qu'un micro sac ne serait pas forcément le meilleur choix pour une femme d'1m80.

Pour harmoniser les rondeurs, on choisira un sac porté épaule ou porté main; et pour étoffer une silhouette fine, un porté bandoulière est idéal.

 

La matière et les finitions: 

 

En tant que sellière-maroquinière, je ne peux que conseiller le cuir. C'est un des matériaux les plus solides de l'industrie mode et textile. Sa longévité est reconnue depuis la préhistoire, et c'est l'optimisation, la bonification même, d'un déchet de l'industrie agro-alimentaire.

Mais attention, tous les cuirs ne se valent pas. 

le cuir pleine fleur tannage végétal finition aniline est de loin le plus beau: peu couvert par la finition, il est issu de peaux de grande qualité. C'est aussi un cuir qui parait plus fragile car il va rapidement prendre les marques du quotidien. Mais c'est un cuir "vivant" qui va vivre avec vous, imprimer votre histoire et se patiner.

Les cuirs pleine fleur tannés au chrome sont également d'excellente qualité quand ils proviennent de tanneries européenne qui respectent la norme REACH. Le mieux est de le choisir avec une couche de finition très mince: aniline ou semi aniline, voir pigmenté, mais on évitera une fleur corrigée (la fleur corrigée est un cuir dont la fleur a été poncée pour en retirer les défauts, puis recouverte d'une couche de finition).

Le cuir et ses différentes qualités feront l'objet d'un prochain billet.

 

Concernant les finitions du sac, je vous invite à regarder les coutures, ainsi que les tranches (la tranche du cuir, sur une bandoulière, sur les arêtes et bords du sac, et des autres éléments le composant).

Soit les tranches sont teintées (teinture ou gomme arabique, gomme adragante), c'est le type de finition le plus aisé à rénover. Il faut regarder qu'il n'y ait pas de débords (des débords fréquents sont signe d'une finition à la "va-vite", peu soignée, voir d'une production ultra industrialisée).

Soit il y a un rembord (l'équivalent de l'ourlet sur le tissu), finition esthétique mais s'use avec les frottements, à par reteindre, c'est plus difficile à réparer; soit il n'y a pas de finition, et c'est le genre d'article à fuir car la tranche n'est pas protégée ce qui en diminue la longévité.

 

Ce qu'il y a à l'intérieur d'un sac et ses aspects pratiques: 

 

Point non négligeable, l'intérieur! 

En quelle matière est la doublure, est-ce qu'elle pourra se nettoyer facilement au cas où?

Y a-t-il une ou plusieurs poches? une séparation? un anneau ou un mousqueton pour y accrocher ses clés ou une pochette?

Est-ce que les fermetures à glissière glissent bien, justement?

Est-ce que la poignée est agréable? Le fermoir pratique à ouvrir?

La bandoulière est-elle réglable? Y a-t-il une bandoulière en plus des anses ou de la poignée?

Est-ce que notre portefeuille rentre dedans? Si non, est-on prête à changer de portefeuille pour qu'il rentre dans notre nouveau sac?

 

Son poids à vide: 

 

L'importance du poids à vide est non négligeable. Le cuir a les inconvénients de ses avantages: il est extrêmement solide, mais il est plus lourd que du tissu ou des matières techniques.

 

Quand je fabrique mes sacs, je travaille sur l'épaisseur des différentes parties qui les composent. Certaines grandes marques vont mettre des cuirs très fins renforcés avec des mousses ou intissés pour gagner en légèreté sans perdre la tenue. Je fais le pari de continuer à travailler "à l'ancienne", sans utiliser de renforts synthétiques (sauf synderme si nécessaire), et en travaillant avec des cuirs adaptés à la forme, au modèle, au type de montage et à la main du sac; c'est à dire que je ne fais pas de sac à la main ferme, type montage mexicain, avec un cuir souple plutôt destiné à être un fourre-tout cousu en piqué retourné.

 

Il faut garder en tête également que, plus un sac est grand, plus on en met dedans, et donc plus il est lourd. si on le trouve déjà lourd à vide, il vaut mieux se diriger vers un autre modèle.

Si l'on a des problèmes de dos, mieux vaut demander conseil à son kiné, et peut-être se diriger vers un sac à dos dont les bretelles seront correctement réglées.

 

Les effets de mode:

 

Dernière chose à prendre en compte (ou pas): la mode.

Bientôt plus rapides que la vitesse de la lumière, les tendances mode nous dictent comment nous vêtir, décorer notre intérieur, se coiffer, manger... A nous de faire un choix éclairé en fonction de nos valeurs.

 

Est-ce que le sac convoité est le dernier it-bag vu dans un magazine féminin? est-ce que sa forme et sa couleur sont plutôt classiques comme le bordeaux, le cognac, le noir ou le bleu marine, ou complètement dans la tendance de la saison (rose ou vert pastel, métallisé, violet verni) ? est-ce que je vais assumer un micro sac orné d'un maxi bijou, ou un sac XXXL même quand on ne le verra plus au bras de tel mannequin ou actrice?

 

Est-ce que je préfère un sac de marque ultra connue que l'on va retrouver au bras de nombreuses femmes et qui me rassure, ou bien est-ce que je préfère assumer ma personnalité et mon unicité avec un sac de créateur ou un sac sur-mesure?

 

 

 

Vous l'aurez compris, pour que le coup de cœur ne devienne pas un coup de blues, prendre le temps de répertorier ses besoins quand on achète un nouveau sac (à main, à dos, etc...) est un point essentiel. 

Bien entendu vous n'êtes pas obligées de suivre tous les conseils!

Le principal est que votre sac vous plaise, vous permette de vous sentir belle et bien dans votre peau, et si en plus, vous le trouvez pratique et qu'il dure dans le temps, c'est l'amour fou assuré ;)

 

Vos avis

22/06/2021

Vos avis

Bien évidemment je n'ai pas trouvé comment mettre plusieurs photos sur ce billet...mais bon, je suis maroquinière ^^

Bref...Aujourd'hui, je vous montre un peu ce que mes clients pensent de mon travail.

 

Pour en voir un peu plus:

Si vous vous rendez sur l'onglet "avis" de ma page Facebook et sur ma fiche entreprise Google (en tapant Anne-Christina M. Maroquinerie), vous pourrez trouver les avis déposés par mes premiers clients.

Alors bien sûr, il y a toujours des avis qui sont rédigés par des personnes proches me direz-vous: transparence oblige, je vous réponds "oui c'est vrai, il y en a 4 en tout (Facebook et Google confondus)." Mais ces personnes, qui ont les mêmes exigences que vous, m'ont commandé des articles en sur-mesure, et les ont testés avant d'écrire un commentaire.

 

J'apporte beaucoup de soin et d'amour à toutes les pièces que je fabrique. Vos retours positifs ou constructifs sont la meilleure façon de faire grandir mon entreprise artisanale: grandir en m'améliorant et en progressant en permanence pour m'adapter encore mieux à vos envies, et grandir en me faisant connaitre un peu plus chaque jour grâce au bouche à oreille.

Et pour cela, je vous remercie en toute sincérité.

 

Quand on est mécontents, on pense tout de suite à aller râler sur les réseaux sociaux, ou à laisser un avis sur le site internet; mais quand on est content, cela semble moins évident...

 

Pour soutenir l'artisanat français, n'oubliez pas de faire part de votre satisfaction ! 

La pochette "Merveille"

16/06/2021

La pochette "Merveille"

Tout vient des compliments que je reçois chaque jour sur mon magnifique logo, créé par une graphiste talentueuse en 2020, et de ma rencontre avec le bijoutier-parurier Bruno Livrelli qui possède un atelier à 1,5km du mien. Il m'est alors venu l'idée de lui demander de reproduire le coquelicot en bijou, et le résultat a dépassé toutes mes attentes!

 

J'ai choisi une forme ronde et généreuse pour cette pochette agréable à porter à la main, un cuir box calf issu de l'upcycling (tannerie du Puy), et comme à mon habitude, un cuir de chèvre pour la doublure. J'ai utilisé le montage allemand pour les goussets, qui lui confère son style et sa tenue. A l'intérieur, on y découvre une séparation pour garder l'espace organisé, et deux passants pour la anse amovible.

 

Tellement emballée par le résultat, je l'ai inscrite pour participer au "prix du public" de la Fête de la création et des métiers d'art du Château de Saint Jean de Beauregard édition 2021.

Elle n'a pas gagné, malgré les nombreux votants... Mais j'ai pris un grand plaisir à la réaliser, et je suis ravie des yeux émerveillés qui se sont arrêtés devant elle.

 

Elle fait désormais partie de la collection et est fabriquée exclusivement sur commande.

Retour sur la Fête de la création

15/06/2021

Retour sur la Fête de la création

Les 11, 12, 13 juin 2021 se tenait la Fête de la création et des Métiers d'art du Château de Saint Jean de Beauregard (91), avec le soutien de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.

L'évènement regroupe une fois par an, sur sélection, plus de 80 artisans, créateurs et artisans d'art ayant talent et savoir-faire, dans un cadre magnifique et préservé, à 30km au sud de Paris. Parmi les métiers représentés : bijoux, maroquinerie, sculpture, céramique, savon artisanal, bougies, tissage, marqueterie, mobilier...

 

Pour cette édition on y retrouvait dans une ambiance conviviale Nunaa (bijoux d'artiste), Koh Sato porcelaine, Le Bouton Haute Couture, Marielle Spalony, Les Chapo de Caro, Maison Saman, et beaucoup d'autres...

 

J'y ai participé avec grand plaisir: tant grâce à l'organisation de qualité, qu'à la bonne humeur présente pendant ces trois jours.

Ce fut la toute première occasion de rencontrer le public, de parler de ma marque, et de mon travail.

J'ai pu voir des yeux émerveillés devant le cabas "Marie-Christine" ou la pochette clutch "Merveille", ce qui est pour moi une magnifique récompense. 

Je suis également ravie du succès de la démonstration de couture sellier que j'ai donnée en continu sur toute la durée du salon. 

 

Merci à tous !